Podcasts - Vivre FM c'est vous !

Mardi 17 Avril 2018

"Il s’est enfui comme un lâche me laissant pour mort sur l’autoroute"

Invité : Djibril Kakesa, ancien lutteur et équipementier pour BQ Sport

00:00

Djibril Kakesa


Djibril Kakessa a lutté sur les tatamis, sur un lit d’hôpital et lutte désormais pour le développement de sa marque de streat wear Black Qualite.

Cet ancien sportif français a côtoyé les plus grands pendant son adolescence. A l’âge de 17 ans, aux côtés de Tony Parker, Laure Manaudou et David Douillet, il est élu lutteur de l’année en cadet lors d’une cérémonie mettant en valeur les sportifs français. Son plus beau titre sur les terrains.

Sa vie change lorsqu’en 2015 il se fait percuter à moto par un chauffard qui prend la fuite. Laissé pour mort sur l’asphalte, il mettra 3mois pour sortir de l’hôpital et plus d’un an pour guérir de ses blessures. Poumon perforé, quatre fractures au bras, les doigts, la clavicule,  les cotes, les deux épaules et les genoux cassés ! C’est à cette période qu’il prend conscience de la difficulté d’être handicapé dans la société.

 

Avec le soutien de sa femme et ses deux enfants, Djibril crée sa marque de streat wear Black Qualite, et a une idée. Un rêve, équiper les joueurs handisports de ses créations. Pour cela, il fait régulièrement les trajets entre sa boutique à Bruxelles et la France pour développer son activité dans le monde de l’handisport. Récemment il a proposé une gamme de vêtements pour le club de cécifoot de St Mandé lors d’une journée d’entraînement à Bezons.



 

Mercredi 07 Mars 2018

« Guillaume Bats est-il contagieux ? La réponse est oui »

Invité : Guillaume Bats, humoriste français

00:00

Guillaume Bats avant son spectacle

 

Il brûle les planches de la Comédie des boulevards à Paris depuis le 18 septembre dernier. Guillaume Bats, le jeune humoriste Rémois nous explique à quoi ressemble sa journée type. 

Il revient également au micro de Vivre FM sur son spectacle. « Hors cadre ». Un spectacle autobiographique dans lequel il évoque sa maladie des os de verre, son enfance, le regard des autres et l’amour. 

Produit par Eric Antoine Guillaume et  Jérémy Ferrari  avec lequel il s’est fait connaitre dans l’émission On ne demande qu’à en rire sur France2, Guillaume Bats offre 1h30 d’humour noir et d’autodérision à un public venu payer pour voir un handicapé qu’ils ne connaissent pas sur scène !

 

 

Guillaume Bats – Hors Cadre 

Théâtre de la Comédie des boulevards 

Tous les lundis à 20h,

En tournée dans toute la Franceréservation 

 

 




Jeudi 01 Mars 2018

"Le cécifoot plait aux artistes du ballon rond"

Invité : Julien Zelela, ancien directeur de la Fédération Française de Cécifoot, actuel président du club de St Mandé et professeur de musique à l'INJA

00:00

Julien Zelela à l'INJA


C’est à l’INJA (Institut National des Jeunes Aveugles) dans le 7e arrondissement de Paris, que m’a donné rendez-vous Julien Zelela.  

Atteint de cécité, ce Martiniquais d’origine est arrivé en métropole en 1985. 

Depuis, il apporte au quotidien son aide pour les jeunes aveugles et mal voyants à travers la musique et le sport.

La musique puisqu’il enseigne le solfège au sein de l’INJA. Un institut parisien qui a pour mission d’être une porte d’entrée dans le monde des voyants, et a pour objectif le développement de l'autonomie et l'inclusion sociale.

Le sport également.  Actuel président de l’équipe du club de St Mandé, il a dirigé pendant plus de 20 ans la Fédération Française de Cécifoot. Il continue toujours de chercher à développer cette discipline olympique qui est en manque de moyens et de médiatisations.


Le site internet de l'INJA, c'est ici !

Lundi 15 Janvier 2018

Sam Fait Rouler, Handi Road Trip pour un monde plus accessible

Invité : Samuel Marie, rentre de son exploration du territoire nord-américain en fauteuil, Philippe Croizon (intervention par téléphone), homme de défis, chroniqueur TV et comédien, l'un des soutiens du projet "Sam Fait Rouler"

00:00

 

 

Samuel Marie est tétraplégique. A 20 ans, il perd la mobilité de ses quatre membres et devient paralysé à vie. Homme de défis, il lance en juillet 2017 le premier Handi Road Trip pour un monde accessible et démontrer que malgré le handicap, rien n’est impossible à surmonter.

Il a entrepris l'exploration de 16 pays. Son objectif est d'aller sur le terrain pour détecter comment le handicap est vu et vécu à l'étranger, en identifiant, au cours de ses rencontres et rendez-vous avec des experts sur le sujet, des innovations et bonnes pratiques adaptables en France.

Il nous parle de ce qu'il a découvert aux Etats-Unis et au Canada. 

http://samfaitrouler.fr/

Jeudi 11 Janvier 2018

Arthur Collins, musique et discrimination

Invité : Arthur Collins, DJ en fauteuil et amateur de house et techno

00:00

Arthur Collins en train de mixer

Crédit photo : Sandrine Olivier

 

Il est venu tout droit de Magny le Hongre en Seine et Marnes, Arthur Collins, la trentaine et une envie presque juvénile de partager avec nous sa passion pour la musique et l’univers clubbing. Une rencontre qui  commence par un constat. En 2017 en France, les personnes en chaise roulante ont toujours autant de mal à se déplacer. Pire, à certains endroits, ils se voient refuser l’accès aux transports publics et n’ont d’autres solutions que de rentrer chez eux par leur propre moyen, empruntant parfois la route. Des situations de discrimination qu’on retrouve également au travail, et en boîte de nuit « Ils me refusent l’accès [...] Ils disent que je prends trop de place avec mon fauteuil ». Des moments heureusement éclipsés par d’autres, plus heureux, comme les rencontres qu’a pu faire Arthur Collins avec des DJ’s qu’il admire. David Guetta, ou encore Bob Sinclar, impliqué à aider les personnes handicapées : « Parfois il vient à Paris et loue un espace pour les fauteuils. Il ne fait pas payer les handicapés ». C’est peut-être au Marvellous Island que nous reverrons Arthur en 2018. Il travaille actuellement sur un des plus gros festivals techno de France où tout est fait pour que chacun puisse profiter de la musique, et prendre la route sans problème !

 

Pour écouter Arthur Collins, c'est ici !

Le festival Marvellous-Island c'est ici !

 

Lundi 08 Janvier 2018

Vaudeville stalinien pour la bonne cause

Invité : Laurence Hyvernat, Isabelle Caillies et Tanguy de Parcevaux, comédiens amateurs de la troupe du Poulailler, pour la pièce "Je veux voir Mioussov ! de Valentin Kataïev. Des représentations au profit d'associations caritatives

00:00

"Je veux voir Mioussov ! de Valentin Kataïev est la pièce jouée par La troupe du Poulailler du 18 janvier jusqu'au 3 février 2018 pour une série de représentation données au profit d’une quinzaine d’associations. 

Le Poulailler est une troupe de théâtre amateur née en 2007. Elle regroupe des comédiens amateurs, tous en activité professionnelle, amis dans la vie et réunis autour d’une même passion : le théâtre. L’objectif de la troupe a toujours été le même : jouer des comédies ou vaudevilles au profit d’associations caritatives sans oublier de s’amuser aussi.
Son slogan ? « Soutenir par le rire » ! 

Le Poulailler c’est avant tout une aventure humaine : autour de ses acteurs s’ajoutent nombreux autres bénévoles qui s’agitent pour assurer la logistique et le bon fonctionnement de cette aventure :  et c’est cet engagement de tous, le dynamisme, la bonne humeur et la générosité de chacun, qui permettra à une vingtaine d’associations cette année de concrétiser leurs projets.

Contacts :

Théâtre Saint-Léon Paris
11 Place du Cardinal Amette, 75015 Paris (Métro La Motte Picquet - Grenelle)

https://twitter.com/le_poulailler
lepoulailler.eu

Isabelle Caillies, Laurence Hyvernat et Tanguy de Parcevaux de la troupe Le Poullailler

Jeudi 21 Décembre 2017

Jannick Quéniart: sa vie au travail a changé depuis sa RQTH

Invité : Jannick Quéniart 48 ans. Cette mère de deux enfants, installée dans le Nord, souffre d'une myotonie de Steinert.

00:00

Aujourd’hui, nous faisons la connaissance de Jannick Quéniart. A 48 ans, cette maman de deux enfants, employée chez Sodexo, habite dans le Nord. Jannick souffre d'une maladie génétique qui s’appelle la Myotonie de Steinert. Durant des années, Jannick n’a rien dit de sa souffrance au travail, de peur que sa carrière ne s’en ressente, jusqu’à ce que son cas s’aggrave. Elle a sauté le pas il y a deux ans. Elle a tout dit et ne regrette rien. Bien au contraire, elle encourage ceux qui peuvent prétendre à une reconnaissance de leur qualité de travailleur handicapé à le faire.  Et ce combat, Jannick le mène dans sa propre famille puisqu'avec ses frères et soeurs, ils représentent à eux seuls 10% des malades de la myotonie de Steinert des Hauts-de-France. Une rencontre signée Stéphanie Sérac 

Mardi 07 Novembre 2017

Qui a peur de soigner le jeune Robin ?

Invité : Annick et Bruno Richard, parents de Robin, 24 ans, témoignent du parcours de leur fils, à l'occasion de la sortie de leur livre "Qui a peur de soigner le jeune Robin ?" aux éditions du Rocher

00:00

 

"Qui a peur de soigner le jeune Robin ?" aux éditions du Rocher

L'Association Robin Richard, basée à Vitrolles, organise régulièrement des concerts, des galas, foires aux livres, et autres animations pour aider et soutenir financièrement Robin et ses parents.

Association Robin Richard :
http://asso.robinrichard.free.fr/index.php

<12

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab