Infos

Accueil > Toutes les infos > Santé

Lundi 19 Février 2018 - 15h45

Enfants autistes

Recommandation de la HAS sur les enfants autistes : il faut agir plus vite

Les sages de la HAS veulent que la France rattrape son retard sur l’autisme et demande des prises en charge précoces de l’autisme. Six ans après une première recommandation qui visait à faire sortir les pratiques de la psychanalyse, la HAS insiste à nouveau sur l’origine « neurodéveloppemental » de l’autisme.

Il faut accompagner les enfants autistes dès leur plus jeune âge préconise la HAS
Il faut accompagner les enfants autistes dès leur plus jeune âge préconise la HAS

La Haute Autorité de Santé presse les pouvoirs publics de mettre en place des actions concrètes pour améliorer l’accompagnement des enfants autistes et déplore en préambule de sa recommandation le retard français et les difficultés qui en résultent pour les parents. « Malheureusement le diagnostic est encore trop tardif en France et les parents inquiets ne savent pas toujours vers qui se tourner »

 

Dans cette nouvelle recommandation publiée le lundi 19 février, la HAS indique que les professionnels de l’enfance et de la petite enfance, (pédiatres, médecins de PMI…) doivent pouvoir repérer les premiers signes de l’autisme et mettre en place les démarches pour un diagnostic complet. Aujourd’hui rappelle la HAS le diagnostic est posé le plus souvent entre 3 et 5 ans. Trop tard estime la HAS qui préconise un âge de 18 mois et déplore les difficultés pour els parents à trouver des solutions. « Si le diagnostic peut être posé dès 18 mois (contre 24 mois en 2005), la situation est complexe en raison notamment d'inégalités d'accès au diagnostic sur le territoire et d'un manque de visibilité pour les familles qui ne savent pas à quels professionnels s'adresser. » 

 

S’appuyer sur les parents

 

« L'inquiétude que peuvent manifester les parents concernant le développement de leur enfant ne doit jamais être minimisée, mais systématiquement écoutée et prise en compte » explique la HAS qui demandent aux professionnels de santé de mieux écouter les parents. Mais la haute autorité précise également qu'une fois le diagnostic posé, il faut ensuite apporter aux parents "une information précise sur les potneitalités et difficultés de leur enfant dans les divers champs de son développement". L'objectif de ce diagnostic précoce doit permettre de mettre en place "un projet d'interventions personnalisé, élaboré avec eux et initié le plus rapidmeent possible"

 

La HAS a également publié un rapport sur la question des adultes. Voir notre info ici.

La recommandation de la HAS est en ligne ici.

Vincent Lochmann

A lire également

Commentaires

Recommandation de la HAS sur les enfants autistes : il faut agir plus vite

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab