Infos

Accueil > Toutes les infos > Santé

Jeudi 12 Février 2015 - 15h38

Hyperactivité

Hyperactivité : la Haute Autorité de Santé publie ses recommandations

Mieux accompagner les enfants hyperactifs et leur parents dans la maladie. La haute autorité de santé publie ses recommandations sur un sujet très polémique.

La HAS remet un rapport sur l'hyperactivité des enfants.
La HAS remet un rapport sur l'hyperactivité des enfants.

D'un côté il y a ceux qui considèrent qu'il ne faut pas bourrer les enfants de médicaments, de l'autre ceux qui veulent que l'on prenne en compte ces troubles psychiques.

Dans ce terrain minée la Haute Autorité de Santé ménage la chèvre et le chou : Oui le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité existe belle et bien et on ne peut plus contester sa réalité. Mais non il ne faut pas passer trop vite aux médicaments pour les enfants, d'autres alternatives existent.

La haute autorité de santé préconise un diagnostique précoce qui prenne en compte la totalité de la situation de l'enfant : son environnement familial, ses antécédents et sa scolarité. 

Les experts de la HAS donnent également des conseils pratiques aux parents pour encadrer leur enfant : donner une consigne à la fois, mettre en place des moments de pause en cours d'activité, ou encore le féliciter lorsqu'il réussit quelque chose.

Un premier pas mais il reste encore du chemin

Pour Christine Getin, présidente de l'association TDAH, association d'entraide pour les familles, les recommandations de la HAS sont un premier pas pour les familles mais il reste encore du chemin notamment concernant l'égalité de prise en charge sur le territoire : " Il reste à améliorer les propositions de disponibilité des soins, parcequ'il y a des régions où il n'y a pratiquement pas d'équipes d'experts. Les parents ont dû mal à trouver un psychothérapeute qui fasse des thérapies adaptées, des rééducations spécifiques que font les neuropsychologues et qui sont rarissimes aujourd'hui.

Les familles attendent une prise de conscience des professionnels de santé : "Les médecins généralistes doivent se former à ses techniques spécifiques pour les proposer aux patients et pouvoir les orienter au mieux le plus tôt possible".

Retrouvez plus d'informations sur le site internet de la Haute Autorité de Santé.

Camille Gousset

A lire également

Commentaires

Hyperactivité : la Haute Autorité de Santé publie ses recommandations

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'envers du MédiaLab