PubliƩ le : Jeudi 14 Juin 2012 - 09h56

Amiante

Marisole Touraine : les victimes de l'amiante conserveront leurs indemnités


L'amiante fait encore des victimes

Les victimes de l'amiante, déjà indemnisées par le fonds spécial, ne seront pas obligées de rembourser plusieurs milliers d'euros chacune. La procédure, visant une cinquantaine de personnes dans le Nord de la France, est terminée.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, annonce que les associations ne sont plus obligées de rendre l’argent. L’état renonce à récupérer ces sommes. Arnaud de Broca, le secrétaire général de la FNATH, l'association des accidentés de la vie qui avait défendu les victimes de l’amiante, se félicite de la décision du gouvernement même si il considère que le dossier amiante est loin d’être refermé.

 

LES VICTIMES SOUS LE CHOC DE LA DEMANDE DE REMBOURSEMENT

 

Les victimes avaient touché une indemnisation pour les années qu’elles avaient passées en situation de risque. Exposées à l’amiante pendant leur vie professionnelle, ces personnes avaient perçu des sommes allant 3000 à 28 000 euros, en réparation du préjudice subi, par l'intermédiaire du Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (le FIVA). Mais en 2011, le fonds revient sur ses décisions et réclame aux personnes des sommes qu’il estime avoir versées à tort, provoquant la panique des familles. Le FIVA v exige de récupérer les sommes versées et porte l’affaire devant les tribunaux, fin 2011.

Marie-Charlotte Germond