Infos

Accueil > Toutes les infos > Évènement

Vendredi 29 Juin 2018 - 09h00

Cuisine

Augustin, 10 ans, est le plus jeune finaliste d'un concours de cuisine atypique

Augustin était l'un des 8 finalistes du concours de cuisine "Un pour Tous, Tous pour Un", organisé par Sodexo à Paris. Atteint par un retard moteur et cognitif, il participait à ce concours en équipe avec son ergothérapeute et un cuisinier.

Yann Daniel, Augustin Vetillart et Marion Faure pour la remise des prix
Yann Daniel, Augustin Vetillart et Marion Faure pour la remise des prix

Ce lundi 25 juin, nous nous sommes rendus à un concours de cuisine pas comme les autres. Organisé par Sodexo, le concours "Un pour Tous, Tous pour Un" fêtait sa 20ème édition en direct des salons Nework au bord de la Seine. C'est dans ce cadre somptueux que nous avons assisté à la grande finale. Après avoir procédé à des sélections régionales qui ont regroupé 120 équipes, 8 seulement y participaient.

 

A la façon de l'émission Top Chef, on avait affaire à des trios. En l'occurrence, les équipes regroupaient un encadrant, un cuisinier et une personne handicapée. Le principe, c'était de présenter un plat selon un thème imposé devant un jury composé de professionnels du milieu associatif, médico-social et gastronomique. Cette année le thème, c'était "Lumière sur les desserts".

 

Parmi les candidats, nous avons pu rencontrer le papa du jeune Augustin, un petit garçon de 10 ans atteint par un retard moteur et cognitif. C’est à l’âge de 6 mois que ses parents se sont rendus compte qu’il avait un retard dans son éveil. "Il a des difficultés au niveau des membres inférieurs. On a longtemps cru qu’il ne marcherait pas et finalement, il a marché à l’âge de 5 ans. Et puis au niveau cognitif, il a beaucoup de difficultés d’apprentissage donc il a parlé plus tard. Aujourd’hui il arrive à s’exprimer correctement et à se faire entendre, mais il a encore un vocabulaire limité. On avait pensé éventuellement à de l’autisme, car effectivement, il avait un certain nombre de comportements typiquement autistiques, avec des répétitions de choses et des choses stéréotypiques. Et puis assez rapidement, il est entré dans l’échange et la communication ce qui fait qu'aujourd’hui, c’est un petit garçon souriant et qui va vers les gens".

 

Depuis ses 4 ans, Augustin est scolarisé au Centre médico social Lecourbe à Paris. C'est d'ailleurs grâce à ce centre où la restauration est gérée par Sodexo, qu'il a pu avoir accès à ce concours. "Il a commencé à s'entraîner au mois de mars avec Yann et Marion son ergothérapeute [...] non seulement ça le valorise, mais en plus depuis qu’il a entamé les entraînements pour le concours, on a vu son niveau de concentration nettement s'améliorer. Et aujourd’hui, c’est un problème qu’a Augustin, il est très difficile de capter son attention plus de quelques minutes, hors là, on l'amène à faire une épreuve qui dure deux heures. C’est pour lui un Himalaya à monter et on voit qu’il y arrive.”

 

Durant deux heures les trios se sont activer derrière les fourneaux. Malgré les aléas liés à la chaleur et des petits soucis de frigo, chaque équipe à pu présenter son dessert devant le jury. Ce fut l’occasion de mesurer le soutien de chaque centre venu soutenir son candidat. Derrière Augustin, il y avait son institutrice venue représenter toute l'école qui était derrière lui. L'essentiel pour lui, c'était de participer, mais il repartira tout de même avec le prix “coup de coeur” du jury.

 

Derrière l’attribution de ces prix, il y avait de vrais critères : la saveur gustative, la présentation, la cohérence avec le thème, mais surtout la démarche d'accompagnement mise en place pour la personne handicapée. Depuis de nombreuses années, le parrain de ce concours, c’est le chef Michel Bras qui a été élu meilleur chef du monde en 2016. A l’occasion des 20 ans du concours, il a crée un prix spécial en donnant la chance à un candidat de passer une matinée en cuisine avec lui.

 

Ce concours, c’était donc une grande aventure humaine placée sous le signe du partage et du développement des compétences des personnes handicapées.

 

Retrouvez notre reportage complet dans l'info différente de Vivre FM : 


 

 

Camille Lourdeau

Commentaires

Augustin, 10 ans, est le plus jeune finaliste d'un concours de cuisine atypique

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy